Creuse Grand Sud et l’Office de Tourisme Aubusson-Felletin signent une convention d’objectifs et de moyens en présence de (de gauche à droite) au premier rang : Philippe ESTERELLAS – Président de l’Office de Tourisme Aubusson-Felletin, Valérie BERTIN – Présidente de la Communauté de communes Creuse Grand Sud et Amandine BONNAUD – Chargée de mission Accueil-Attractivité Creuse Grand Sud, au second rang :  Élodie MALHOMME – secrétaire de l’OT, Benoît BRAGE, Éric CLUZEL et Agnès FLORENTIN – salariés de l’OT, Romain BONNOT – membre du bureau de l’OT.

[Temps de lecture : 12 min]

Une signature juste avant la réouverture

C’est le mercredi 12 mai dernier à la Maison du Tapissier à Aubusson, que Valérie BERTIN – Présidente de la Communauté de communes Creuse Grand Sud et Philippe ESTERELLAS – Président de l’Office de Tourisme Aubusson-Felletin ont signé une convention d’objectifs et de moyens entre la collectivité et l’association pour l’année 2021 juste avant la réouverture de l’Office le 19 mai.

La Communauté de Communes Creuse Grand Sud, en charge de la compétence Tourisme, délègue ses missions de services publics d’accueil, d’information et de promotion touristique locale à l’association Office de Tourisme Aubusson-Felletin.

ES4A1481bis

« Le tourisme est essentiel à l’économie et à l’activité du sud de la Creuse et l’Office de Tourisme Aubusson-Felletin est un élément clef de la politique de la Com-com Creuse Grand sud. »

Valérie BERTIN

Cette délégation comprend 9 grandes missions :

  • accueil et information des visiteurs ;
  • promotion touristique du territoire en lien avec les différents partenaires ;
  • contribution à la coordination des interventions des divers partenaires du développement touristique local ;
  • participation à l’élaboration et mise en œuvre de la politique du tourisme et des programmes locaux de développement touristique et notamment dans les domaines de l’élaboration des services touristiques, de l’exploitation d’équipements touristiques et de loisirs, des études, de l’animation et de l’organisation de manifestations et d’événementiels d’intérêt communautaire, destinés à renforcer l’attractivité, la notoriété et l’activité touristique du territoire ;
  • gestion de deux boutiques contribuant à l’animation du territoire ;
  • être consulté sur des projets d’équipements collectifs touristiques et de loisirs ;
  • favoriser l’adaptation de l’offre touristique aux exigences des clientèles françaises et étrangères, en particulier par la création de nouveaux produits ;
  • accroître les performances économiques de l’outil touristique ;
  • commercialiser des produits et prestations de services touristiques, ainsi que des produits « boutique ».

Beaucoup d’appels et déjà des réservations fermes

Si l’activité de l’Office de Tourisme semble bien repartir avec bon nombre d’appels et déjà des réservations fermes pour les prestataires sur juin, juillet, août et septembre « c’est qu’il y’a énormément d’opportunités à saisir » pour Philippe ESTERELLAS.

Les habitués reviennent aussi et pour Élodie MALHOMME, « nous restons confiants, d’autant que 80 % des Français souhaitent passer leurs vacances dans l’Hexagone. Les modalités des voyages à l’étranger sont encore assez flous et même si certaines destinations proposent des voyages à prix cassés, il semble compliqué de se projeter dans ce genre de voyage avec des retours peut-être incertains ».

Après une année 2020 où la Creuse a bénéficié d’un nouveau regard sous l’effet « territoires refuges » et d’une grosse médiatisation – fruits des efforts du travail de Creuse Tourisme et du Conseil Départemental – « il nous faut maintenant envisager un tourisme plus pérenne, plus durable en étoffant, en modernisant et en professionnalisant le secteur, analyse Valérie BERTIN, c’est l’un des objectif de cette convention et c’est ce pourquoi nous mettrons aussi l’accent sur l’accueil de nouvelles populations en collaboration avec le service Accueil-Attractivité de Creuse Grand Sud. »

Une articulation et une collaboration plus poussées entre services

Pour Philipe ESTERELLAS, si concrètement il y a toujours eu un travail étroit entre techniciens de Creuse Grand Sud et ceux de l’Office de Tourisme, en inscrivant cette collaboration dans la convention cela implique désormais une évaluation trés concrètes des différents enjeux liés à la politique d’accueil par ailleurs entièrement liés au travail de projet de territoire Creuse Grand Sud entamé il y a 2 ans.

ES4A1454bis

Séduire les touristes et les accompagner au mieux, c’est aussi les fidéliser et pourquoi pas faire naître leur désir d’installation où, là aussi, Creuse Grand Sud et l’Office de Tourisme répondent présents pour les accompagner.

Replacer véritablement l’OT comme porte d’entrée du territoire

Pour développer ses offres et son attractivité, l’Office de Tourisme travaille avec de nombreux partenariats tel que le Syndicat du Lac de Vassivière, les différents OT des EPCI voisines et Creuse Tourisme.

« Notre territoire est un oxymore. Nous sommes entre Culture et Nature et il est vraiment impératif de travailler sur une structuration de notre offre touristique pour que l’OT soit vraiment au centre, sur la place du village. Que ce soit l’interface entre la population locale, les politiques, les touristes et tous les porteurs de projet : pas uniquement touristique mais aussi entrepreneurial. Le tourisme, c’est le premier pas que l’on fait sur le territoire et une fois que ce pas est fait, la question est « est-ce que je peux m’installer ici ? » « oui, je peux m’installer ici parce qu’il y a une offre culturelle » « oui, je peux m’installer ici parce qu’il y a une offre scolaire » « je peux m’installer ici parce qu’il y a des services. » Et c’est important que l’on continue le développement amorcé avec une réelle vision pour ce territoire. »

Philippe ESTERELLAS

Un soutien unanime et pourtant fragile

C’est à hauteur de 170 000€ que la Collectivité contribue au fonctionnement de l’Office, preuve d’un véritable engagement pour le développement touristique sur ce territoire malgré les difficultés financières que connaît cette dernière. La subvention a d’ailleurs été votée de manière unanime en conseil communautaire note Élodie MALHOMME : « c’est encourageant pour le travail qui a été fait. Il conviendrait que ce soutien financier puisse devenir pérenne avec une adéquation des forces et des moyens. »

ES4A1459bis

« Compte tenu de la conjoncture et de la situation, pas uniquement sanitaire mais budgétaire de la Comcom, les efforts qui sont faits par l’ensemble des techniciens CGS et OT pour que l’on puisse continuer à fonctionner correctement est énorme, il faut vraiment le saluer »

Valérie BERTIN

Dépasser la centralité acquise Aubusson-Felletin vers un partenariat avec toutes les communes de Creuse Grand Sud

L’Office de Tourisme « Aubusson – Felletin » est un office intercommunal et c’est pourquoi cette structure doit devenir un véritable relais pour toutes les communes du territoire.

Si les communes peinent souvent à transmettre leurs informations, parce que c’est compliqué, que c’est peu ou pas planifié, qu’il y a du retard dans l’organisation de tel ou tel évènementiel,… alors pour Philippe ESTERELLAS, l’Office se doit alors d’entamer une démarche « d’aller-vers », c’est à dire d’aller à la rencontre des communes pour les accompagner en vue d’un meilleur partage d’informations qu’il s’agisse des locations disponibles sur la communes ou des évènementiels proposés tout autant que des offres de reprise ou d’installation.

Il en va de même pour les associations. Le Président de l’Office de Tourisme a personnellement fait le tour des associations culturelles du territoire en faisant passer le message : « venez vous manifester auprès de l’OT quand vous avez un évènement. On sait qu’ici nous avons une offre culturelle très riche et très diverse et je suis persuadé que l’OT est le lien entre les propositions culturelles, le Sport Nature, la population et les élus. »

ES4A1473bis

« Le tourisme de demain mérite une approche plus qualitative qui ne se focalise pas uniquement sur l’augmentation du nombre de touristes. Nous nous devons de mieux appréhender la singularité de notre territoire et donner davantage la priorité à l’environnement et à la culture. Il nous faut recomposer les liens entre l’ici et l’ailleurs, mais aussi reconsidérer les visiteurs qu’ils soient extérieurs ou locaux en plaçant les habitants au cœur du système. L’objectif consiste à équilibrer attractivité et durabilité du territoire. »

Philippe ESTERELLAS

Sans avoir l’ambition de révolutionner les choses, l’Office de Tourisme travaille à de multiples projets. Il développe par exemple un tourisme vert et durable. Un travail plus que amorcé et qui vise à dépasser la « centralité » d’Aubusson – Felletin en proposant pas moins de 37 sorties nature sur 22 communes.

Les sorties nature de l’Office de Tourisme :

Tout l’été, l’Office de Tourisme Aubusson-Felletin vous propose des randonnées accompagnées à la journée ou demi-journée, des balades découverte de la faune et flore et des lectures de paysage. Des sorties nature qui vous révéleront la richesse floristique et faunistique de la montagne limousine. A vos jumelles ! Vous croiserez chevreuil, renard, milan royal, loutre, grenouille rousse…

Inscription obligatoire (places limitées) auprès de l’Office de Tourisme au 05 55 66 32 12

Pensez à vous munir de vêtements de protection adaptés à la météo, de lampes de poche pour les sorties nocturnes et de jumelles pour les sorties de jour.

Pour les randonnées : Chaussures de rando indispensables. Prévoir boisson et collation dans son sac à dos.

ES4A1466bis

« Notre territoire C’EST la terre du milieu, s’amuse Philippe ESTERELLLAS, nous avons tissé Tolkien ici ! Il faut bien comprendre que l’isochrone d’un touriste c’est une heure trente à deux heures pour les français et deux heures à deux heures et demi pour un étranger. Lorsque l’on vient sur Creuse Grand Sud, on va aussi à Limoges, à Clermont-Ferrand, à Vichy, on descend à Collonges-la-Rouge,… Nous sommes véritablement au centre et nous ne sommes pas bousculé par le monde ici. Lorsque vous venez ici, vous venez au calme. Vous venez respirer les couleurs et tranquillement inverser la culture.

La destination Creuse Grand Sud c’est autre chose qu’une invitation à consommer ceci ou cela. Ici, vous avez une Scène Nationale, la Cité internationale de la tapisserie avec des artistes mondiaux accueillis et en même temps la filature Terrade, la Maison du Tapissier et là vous entrez dans un quotidien fait de savoir faire ancré et reconnu mondialement.

Les gens ne s’arrêtent pas ici pour rien. Au début, lorsque j’ai été muté en Creuse, mes amis me demandaient si j’avais été puni. Moi je connaissais la Creuse et je savais ce que j’allais y trouver : un environnement préservé, une qualité de vie, une offre culturelle variée et alternative, j’étais heureux d’y revenir. Ma femme, elle, ne connaissait pas. Et très rapidement elle a vu qu’il y avait un centre d’art contemporain, une SN, une Cité internationale, des cinémas d’art et essai, des librairies indépendantes (…) et un tissu associatif ultra-dense. Tisser des liens sociaux s’est fait simplement. Lorsque ces mêmes amis viennent aujourd’hui nous voir, ils hallucinent sur la quantité et la qualité des activités qu’on peut proposer. Nous sommes très heureux de leurs faire découvrir l’art tissé à travers la visite d’ateliers et des expositions formidables de la Cité, d’aller à des concerts de musiques actuelles ou classiques et de faire une randonnée dans des paysages somptueux. »

Développer la communication digitale, recentrer et humaniser le plus possible

Dans les nouveautés développées cette année, de nombreuses rubriques ont été ajoutées au site Internet avec notamment des accents sur les coups de cœur et des portraits.

Les membres du bureau de l’OT ont d’ailleurs été impliqués directement dans cette démarche qui pose par ailleurs la question de la relation avec les prestataires. Il ne s’agit plus uniquement d’un coup de téléphone ou d’un courriel.

Pour Benoît BRAGE, « c’est d’ailleurs mentionné dans la convention, il y a nécessité à aller auprès des prestataires. L’idée c’était d’y aller avec un questionnaire, mais c’était difficile et complexe alors nous nous sommes questionnés sur la meilleure clé d’entrée pour aller à leur rencontre. Les portraits se sont imposés puisqu’ils ont l’avantage de créer un lien particulier et privilégié. Les questions qui peuvent en émaner sur le qu’est-ce qui se passe ? Où voit-on émerger des besoins ? On a besoin d’emploi, vers qui se tourner ? Et là encore l’OT s’impose comme relais qui peut faire passer l’information. On a un coup de coeur ? On le met en avant et quelqu’un qui souhaite installer son gîte où qui a un projet d’offre touristique, on saura le conseiller pour mieux l’accompagner. »

ES4A1463bis

« Les salariés de l’OT ne sont pas de simples conseillers séjour. Il s’agit de personnes qui ont des compétences de lecture du territoire et qui savent interpréter les signes, les modes, ils lancent des initiatives et sont forces de propositions. Nous avons la chance d’avoir une équipe qui, au fil des années, a acquis une expérience, une connaissance aigüe du territoire et c’est fondamental. Nous, membres du bureau, avons énormément appris à leurs côtés depuis 7 mois. »

Élodie MALHOMME

Si les éditos et les portraits sont construits autour d’acteurs locaux ils sont aussi thématiques précise Agnès FLORENTIN. Ils sont aussi largement relayés sur Creuse Tourisme et partagés sur les réseaux sociaux. Par exemple « Road-Trip 7 monuments labellisés – Patrimoine du 20ème siècle – au pays de la tapisserie d’Aubusson », « Courir sur le Toit du Limousin », « Et si on se programmait un week‑end yoga à Felletin ? », « Buller au Spa à Aubusson »« Du chocolat sur un plateau », …

Une partie de l’équipe est d’ailleurs partie récemment à Bordeaux avec le Conseil Départemental de la Creuse au Grand Marché de Produits Régionaux les 21 et 22 mai derniers faire une action de promotion juste avant la saison. Accompagnée d’une large campagne sur les réseaux sociaux, cette action a permis de mettre en avant les hébergeurs du sud creusois pour en assurer la promotion au moment même où les potentiels touristes prennent des renseignements mais passent encore difficilement à l’acte d’achat puisque bon nombre d’entre eux ont encore des arrhes bloqués chez un loueur depuis l’année dernière. Ces actions de promotions, dans les salons ou les évènementiels, l’OT entend bien les poursuivre et les développer à l’avenir. Pour Agnès FLORENTIN : « les gens rencontrés à Bordeaux ou à Paris nous savons les convaincre et nous les retrouvons ici, quelques mois plus tard à l’Office. »

Une offre qui s’étoffe, le tourisme des savoir-faire et expérientiel en fer de lance

Parce que concrètement rien ne ressemble plus à un chemin de randonnée en Creuse qu’un chemin de randonnée en Ariège ou en Ardèche et que la Creuse n’est pas seule au monde à compter de belles rivières sur son territoire, l’équipe de l’OT développe des offres culturelles très accessibles en y apportant une nécessaire plus-value comme par exemple avec les « Sorties Nature » proposées avec des animateurs experts des lectures paysages, de la faune et de la flore, du patrimoine ou encore capables de proposer une soirée astronomie sur l’ensemble du territoire Creuse Grand Sud.

« C’est si facile de passer ici plusieurs jours, il y a tant de choses à faire et à découvrir. Lorsque vous allez à la filature Terrade à Felletin, vous vivez une expérience. C’est tout à fait étonnant. Ça ne ressemble à rien. En général, lorsque vous faites une visite d’usine, vous entrez dans un espace cristallisé, aseptisé et l’objectif est très clairement de vous amener à acheter les produits à la fin. Là, il n’en est rien. Vous vivez véritablement le quotidien de l’entreprise qui n’a par ailleurs jamais cherché à FAIRE du tourisme. Les visites sont de grandes qualités et il faut ici saluer le travail de Felletin Patrimoine Environnement avec qui nous travaillons en étroite collaboration. Nous proposons de véritables offres de tourisme expérientiel. »

Philippe ESTERELLAS

coup de coeur capturebis

Vers plus d’accompagnement à la publicité digitale et la mise en avant des labels

L’équipe de l’OT note aussi une demande de plus en plus forte de la part des prestataires en termes d’accompagnement dans leur publicité digitale. Un savoir-faire qui n’est pas à la portée de tous mais qui s’impose pourtant aujourd’hui à chacun comme autant de « likes », de commentaires, d’affichage en partage par les labels tel que Gîtes de France.

L’équipe de l’OT maîtrise ces savoir-faire : de la rédaction des textes et gimmicks en passant par la réalisation des photos et visuels jusqu’à la mise en ligne, le tout dans le cadre d’un accompagnement au plus près des besoins de chaque prestataire.

L’Office de Tourisme est sain et sauf

Si les dernières années n’ont pas été de tout repos : fusion des Offices de Tourisme de Felletin et d’Aubusson, création de l’Office Intercommunale sous forme d’EPIC (Établissement Public à caractère Industriel et Commercial), transfert des emplois, transfert des bâtiments municipaux à l’intercommunalité, recrutement puis départ d’un directeur non remplacé à ce jour, dissolution de ce même EPIC quelques années plus tard, refonte sous format associatif, reprise de l’emploi de lissière de la Maison du tapissier par la municipalité d’Aubusson ainsi que des contrats de tissage d’œuvre …, l’Office tient bon et peut enfin aujourd’hui espérer un peu de calme.

Pour autant, du côté financier les choses restent tendues. Les bâtiments demandent des travaux non négligeables et c’est Creuse Grand Sud qui en a la charge alors que les finances de l’EPCI sont plus que jamais limitées. Il n’a pourtant jamais été question pour cette dernière de diminuer la subvention à l’OT pour Valérie BERTIN «  de plus, là encore, les travaux de mise aux normes électrique de la Maison du Tapissier ont été validés par le conseil communautaire et nous pourrons les engager grâce au contrat Boost’Ter du Conseil Départemental. »

« Dernièrement, nous avons pu bénéficier du chômage partiel, c’est une bonne nouvelle et nous connaissons actuellement une bonne reprise mais on ne sait absolument pas ce que cela va donner » note Élodie MALHOMME.

À Philippe ESTERELLAS d’ajouter : « Très concrètement, avec un budget tout juste à l’équilibre, des efforts ont été faits, toutes les dépenses ont été diminuées et d’expérience, nous avons une petite réserve de 4000€  qui servira à peine à couvrir les imprévus qui ne manqueront pas de se présenter. Ce qui nous inquiète plus particulièrement, c’est notre « activité groupe » qui a diminué de 90% pour 2020 et qui est de zéro à ce jour pour 2021… Relancer cette activité va être extrêmement difficile, même pour 2022. Il s’agit donc de recettes en moins. »

ES4A1480bis

Si en seulement presque trois mois d’ouverture en 2020, la Maison du Tapissier est parvenue à pallier les fermetures de début de confinement, en sera-t-il de même pour 2021 ? La question reste ouverte.

Pour Agnès FLORENTIN « nous allons faire vivre au maximum cette Maison mais l’interrogation, c’est combien de personnes pouvons nous accueillir en visite guidées, comment recevoir les groupes ? La reprise va être progressive mais il va nous falloir beaucoup d’entrées individuelles pour compenser les groupes. »

De plus, les inquiétudes pour faire face aux baisses de subventions à venir et plus particulièrement celle de la Région avec la fin des emplois aidés associatifs, laissent augurer une situation peu enviable. Rappelons que l’Office de Tourisme est dépendants du financement à 62% de la Comcom et comme l’indique encore Philippe ESTERELLAS : « on sait bien qu’aujourd’hui que Valérie BERTIN se bat « bec et ongle » pour garder la hauteur de la subvention à 170 000 € !
En tout état de cause, à l’heure actuelle, nous aimerions mener énormément d’actions, les idées ne manquent pas, mais lorsque nous recevons un courrier de la Préfecture nous demandant si nous avons des projets qui seraient susceptibles d’être financés dans le cadre de tel ou tel plan, les temps de réponses qui nous sont accordés ne nous permettent absolument pas de répondre à ces demandes. Ce genre de démarches nous laissent un goût amer, d’abandon alors que les annonces de relance sont dans tous les discours. »

Après avoir cherché les subventions mobilisables de tous côtés, l’équipe partage un regret commun : l’OT n’y a pas droit. Amertume commune encore : les appels à projets sont quasiment tous « hors sol » et ne correspondent en rien à la réalité des besoins du territoire et cette « infantilisation » est dommageable.

Retrouvez l’agenda de l’Office de Tourisme :

agenda OT

Vers un Office de Tourisme du futur ?

Si l’Insee fait état, dans une publication du 18 mai, de l’intérêt que les vacanciers ont témoigné en 2020 aux destinations de proximité, les bilans laissent apparaître une chute de moitié des nuitées hôtelières en 2020 par rapport à 2019. Pourtant localement, les chiffres relatifs à la taxe de séjour ont très peu baissé. Est-ce à dire que le tourisme rural a un avenir prometteur ? Indéniablement, les conditions sanitaires ont pris de l’importance dans le choix des lieux de vacances : le taux de rebond est faible en creuse, alors on vient ici…

L’importance des résidences secondaires apparaît aussi très clairement comme une niche touristique. Soit occupées, soit prêtées, soit louées, les vacanciers qui y séjournent sont ceux qui participent le plus aux animations proposées durant les congés et le flux 2020 de touristes a été le plus important enregistré ces dernières années. En conclusion, les gens ont su profiter de la pandémie pour venir dans ces résidences secondaires.

ES4A1455bis

Alors que le Président de la République, Emmanuel MACRON, de passage à Saint-Cirq-Lapopie, a lancé un appel pour « l’été bleu blanc rouge » et que la saison estivale devrait ressembler à la précédente, il semble pourtant impératif d’opérer à des structurations pour faire en sorte que les touristes n’oublient pas la Creuse après le Covid.

 

logo OT

l’Office de Tourisme :

Pour en savoir + sur notre destination touristique, rendez-vous sur le site de l’Office de Tourisme : www.aubusson-felletin-tourisme.com

En un clic, retrouvez les sites de visites, restaurants, hébergements touristiques, agenda des manifestations, activités de pleine nature, brochures et horaires de bus et train…

63, Rue Vieille – 23200 AUBUSSON
Place Quinault – 23500 FELLETIN
Nous vous accueillons de 10h à 12h et 14h à 17h
à Aubusson, du lundi au samedi
à Felletin, de lundi au vendredi