La communauté de communes, dans le cadre de sa stratégie de relocalisation de la consommation alimentaire, est partenaire d’une action menée par le Parc Naturel Régional sur le »développement d’une filière sarrasin sur le territoire ».

Très nutritif et particulièrement adapté aux sols acides et frais du plateau de Millevaches, le sarrasin a constitué pendant des siècles avec le seigle, la base du régime alimentaire des Limousins.
La production a progressivement été abandonnée après la seconde guerre mondiale, car peu productive et par conséquent peu compatible avec les systèmes de productions intensifs, à l’instar de beaucoup de cultures vivrières locales. Aujourd’hui la production avoisinerait le 1255 ha (DRAAF, 2014). Aujourd’hui, les formes sous lesquelles le blé noir est consommé se sont diversifiées car contrairement aux céréales comme le blé, il ne contient aucun gluten et il est devenu ces dernières années le substitut-roi des allergiques au gluten. Or, la France est actuellement déficitaire en sarrasin, notamment sur le marché du bio, ce qui l’oblige à importer 50% de sa consommation actuelle (essentiellement de Chine ou de Pologne).

–> Il y a donc un potentiel en terme de débouchés pour le sarrasin produit sur la Montagne Limousine.

La volonté commune des deux structures est d’encourager le développement et la structuration d’une filière courte sarrasin :
– en incitant un plus grand nombre d’agriculteurs sur le territoire, à développer cette culture, notamment sur de petites surfaces.
– En favorisant la diffusion de bonnes pratiques culturales afin d’améliorer la qualité du sarrasin produit localement,
– En engageant une réflexion avec tous les acteurs sur les outils de proximité à développer pour permettre le tri, le séchage, éventuellement le stockage du grain après la récolte et de faciliter ainsi sa vente.
– En explorant les pistes de transformation locales afin de créer de nouveaux débouchés pour le sarrasin produit sur le territoire et de générer une plus-value économique.Des actions sont déjà menées depuis fin 2015: état de lieux/identification des leviers, groupe de producteurs avec réalisation en cours d’une fiche « itinéraire technique », sensibilisation des habitants…

Vous êtes agriculteur intéressé par la production du blé noir, transformateur (meunier, brasseur, boulanger, crêpier, restaurateur…) travaillant ou souhaitant travailler le sarrasin, ou simple personne motivée par le développement de cette filière locale, n’hésitez pas à nous contacter.

contact : Mélanie Le Nuz – 05 55 64 22 59 – Communauté de communes Creuse Grand Sud – melanie.lenuz@creuse-grand-sud.fr